Les tests d’aptitude à l’ESSEC

L’usage des tests d’aptitude lors des procédures d’admission de l’ESSEC remonte à plusieurs décennies. Il répond à la volonté de l’école de prendre en compte dans la sélection des étudiants des qualités complémentaires de celles évaluées sur la base du programme des classes préparatoires. Le potentiel général, la rapidité de compréhension et d’analyse, le sens du jugement, l’efficacité de l’organisation mentale, les capacités à communiquer sont des capacités évaluées généralement à travers les tests. Les tests permettent ainsi l’admission des candidats qui présentent les qualités intellectuelles les plus adaptées pour suivre des études de gestion de haut niveau et pour répondre aux enjeux futurs de la fonction de cadre ou de dirigeant d’entreprise.

La procédure de tests employée à l’ESSEC se distingue par un certain niveau de difficulté et par l’emploi d’épreuves originales construites sur mesure pour les procédures d’admission. Sur le fond, elle ne diffère pas considérablement de procédures d’admission utilisées par d’autres établissements pour la sélection de candidats :

  • pour l’entrée dans un grand nombre d’écoles supérieurs, des procédures de tests analogues sont employées, en général dans les filières qui ont un certain niveau d’exigence quant aux compétences intellectuelles des étudiants.
  • un même phénomène est observé pour les procédures d’admission employées dans de nombreux concours administratifs (fonction publique, nationale ou territoriale) et pour des postes à responsabilité.
  • dans les MBA internationaux, il est habituel de sélectionner les meilleurs candidats à l’aide de tests. Aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde, le «GMAT ¹» est régulièrement employé dans ce but. Les tests d’admission employé  l’ESSEC peuvent être considérés comme proche de l’esprit du GMAT. Ils s’en distinguent néanmoins par le fait qu’ils ne nécessitent pas à priori de connaissances scolaires spécifiques, ce qui a pour avantage de garantir l’équité entre candidats quelle que soit la filière d’origine. En outre, les tests de l’ESSEC sont présentés en langue française, ce qui permet de distinguer les compétences en langues étrangères, qui sont évaluées séparément, du potentiel intellectuel à proprement parler.

 

Le fait de devoir passer une série de tests difficile est susceptible d’inquiéter certains candidats qui s’interrogent sur leur aptitude à les réussir. Avant tout, il importe de bien percevoir l’intérêt des tests, qui se situe à plusieurs niveau :

  • constituer un groupe homogène d’étudiants caractérisés par un niveau élevé, sur le plan de la rapidité de compréhension et de la finesse d’analyse, pour aborder les travaux qui leur seront demandés dans les différents cours,
  • pérenniser l’image et la reconnaissance de l’ESSEC comme filière d’excellence,
  • permettre aux candidats d’aborder la procédure d’admission sans présentation spécifique puisque les tests mesurent peu les connaissances scolaires.

¹ GMAT : Graduate Management Admission Test

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire